Un point avant le match à Bagnols après 2 matches sensibles

Equipe Nationale 1 M
Eco-contributions

Un déplacement sensible à Frontignan, suivi de l'accueil de Martigues à domicile. Si le déplacement à Frontignan était délicat face aux 1ers de notre poule, l'accueil de Martigues, même avec une équipe diminuée, devait permettre d'entrevoir une possible victoire.

Un bel état d'esprit collectif à Frontignan malgré des imperfections techniques.L’entame du match est difficile et les spinaliens vont subir dans un 1er temps avant de revenir d’un 4/0 infligé dans les 6 premières minutes : 6/5 à la 16ème . Les Frontignanais vont cependant maintenir un écart de +2 jusqu’à la mi-temps.

Les coéquipiers du capitaine spinalien Vincent LAGRANGE reviennent du vestiaire avec détermination réussissant à recoller au score (13/13 à la 35ème ) passant même devant à la 35ème. Les Héraultais ne s’en satisferont pas et reprennent 2 puis 3 longueurs d’avance. Slobodan ERVACANIN (10 buts dont trois 7 m) et ses équipiers vont tenter de résister mais ne reviendront pas : score final 26/22.

Face à Martigues mi-mars, Nous avons joué 15 minutes et avons vécu 15 minutes palpitantes.

Après avoir réalisé une entame correcte (4/5 à la 15ème minute), les spinaliens se sont pris les pieds dans le tapis, perdant des balles, manquant des automatismes fâcheux, échouant sur un gardien Martégal en feu. Martigues n’en attendait pas tant et valorise des contre-attaques à répétition pour nous infliger d’abord un 3/0 (5/9 à la 22ème), puis continuer à prendre le large pour entrer au vestiaire avec une avance de 5 buts (9/14).

Certes, nous subissons des blessures actuellement (Soufian I, Antoine M, Eliott H, Mathias M) et encore des tracas administratifs pour Nemanja G ce qui amoindrit notre effectif mais c’est aussi l’occasion de donner du temps de jeu aux jeunes spinaliens. Les spinaliens vont encore subir de la 30ème à la 47ème.Ils grignotent cependant petit à petit le passif subi jusqu’alors, démontrent leur envie et plus d’applications qui feront douter les Martégaux.

Revenus à égalité à la 54ème sur la base d’une superbe remontada (22/22), les équipiers de Pierre-Alain HENRY, en feu lui aussi en 2ème mi-temps, vont même basculer devant sur la base de comportements rageurs et conquérants. Feu de paille : alors que nous avons la balle de de +2, nous gâchons des attaques et Martigues ne laissera pas échapper cette victoire ! 23/25. Opération 3 pts ce samedi à Bagnols qui revient d'une victoire à Belfort ? Jouer à Bagnols ce que Martigues a joué chez nous.

Partagez cette actualité
Dans la même thématique

Réagissez à l'article